vpn quesaco?

Tous les sujets touchant à la sécurité du système.
Avatar du membre
ultimatum
Messages : 891
Enregistré le : mar. 25 oct. 2016 07:52
Contact :

Re: vpn quesaco?

Messagepar ultimatum » sam. 12 août 2017 07:03

Dernier message de la page précédente :

mpedro a écrit : un vps pas un vpn

+1000 :l :l :lol: :lol:
Image

Avatar du membre
mpedro
Messages : 996
Enregistré le : dim. 8 nov. 2015 22:13
Contact :

Re: vpn quesaco?

Messagepar mpedro » lun. 14 août 2017 01:04

Lecture intéressante sur les offres VPN http://www.orbis.info/2016/02/internet-vpn/
Stretch 32bits cinnamon/Fedora25/Wheezy
Compaq 8510p/MSI GE70/Raspberry Pi2

Avatar du membre
ultimatum
Messages : 891
Enregistré le : mar. 25 oct. 2016 07:52
Contact :

Re: vpn quesaco?

Messagepar ultimatum » mar. 26 sept. 2017 07:20

allez je remonte le sujet avec une analyse tres bien realiser (pour ceux qui ne savent pas encore ce qu'est un VPN)
Image

Tandis que le grand public adopte les VPNs, passage en revue quelques mythes sur les VPNs.

Les VPNs (Réseaux Privés Virtuels) s’ouvrent au grand public – la société NordVPN a noté une augmentation de 300 % de ses utilisateurs cette année, découlant principalement des nouvelles régulations du net et des restrictions mises en place dans plusieurs pays du monde. Ces nouvelles régulations incluent les techniques de surveillance pratiquées par les gouvernements ainsi que le géo-blocage de certains contenus. Avec l’augmentation du nombre de piratages, les VPNs ont gagné en popularité et se sont fait connaître comme l’un des meilleurs outils de protection en ligne.

L’utilisation d’un VPN permet de chiffrer les données qui circulent sur internet par le biais d’un tunnel sécurisé entre deux entités: l’ordinateur et un serveur VPN. De ce fait, personne ne peut accéder aux informations qui transitent via le tunnel – elles deviennent invisibles aux yeux des FAIs, des gouvernements, des voleurs d’identité et des hackers. Je vous propose de tester (je suis moi même utilisateur) HideMyAss ; VyPrVPN ou encore NordVPN.

Cependant, il subsiste de nombreux mythes autour des VPNs, concernant notamment leur utilité pour l’internaute lambda. Voici la liste des principales idées reçues et lève le voile sur les quelques problèmes que les VPNs posent aux utilisateurs.
Image

1. Quoi qu’ils en disent, tous les VPNs enregistrent les données des utilisateurs. Certains fournisseurs de VPN n’ont en fait pas le choix – ils doivent enregistrer les activités de leurs utilisateurs si la loi les y oblige, selon le pays où ils opèrent. Les fournisseurs de VPN localisés dans l’un des pays des 14 Eyes ou 5 Eyes sont généralement tenus de conserver les données. À partir du moment où ces informations sont enregistrées, il leur est facile de les partager avec le gouvernement ou un tiers. Cependant, les VPNs qui opèrent dans des pays où le gouvernement n’exige pas de logs suppriment le contenu des informations à la fin de chaque session – ceux-là peuvent aisément garantir un service VPN sans enregistrement de données.

2. Les VPNs gratuits offrent le même niveau de protection. Un fournisseur de VPN gratuit doit trouver des moyens de se faire de l’argent. La maintenance des serveurs est coûteuse, et c’est sans compter les salaires des employés et autres dépenses. Un VPN qui fournit gratuitement ses services se fait de l’argent d’une manière ou d’une autre – souvent en revendant les données de ses utilisateurs. Un VPN fiable a son prix. De plus, les VPNs payants offrent généralement une meilleure vitesse de connexion ainsi que d’autres avantages.

3. Les VPNs ralentissent la vitesse de connexion. Parce qu’un VPN chiffre les données qui transitent via un tunnel sécurisé, il peut parfois ralentir la vitesse de connexion. Cependant, dans la plupart des cas, ce ralentissement ne se fait pas sentir. S’il est perceptible, cela peut signifier que le VPN rencontre des problèmes techniques temporaires ou qu’il est temps de changer de fournisseur VPN. Un VPN payant met généralement un plus grand nombre de serveurs à la disposition de ses utilisateurs – lorsqu’un serveur est saturé et lent, l’utilisateur peut très facilement se connecter à un autre. Pour plus de rapidité, il est parfois recommandé de se connecter à un serveur moins éloigné géographiquement.

4. Un VPN fonctionne de la même manière pour tout le monde. En réalité, la qualité de connexion via un VPN dépend d’un grand nombre de facteurs. Les différents environnements de connexion, les FAIs et la manière dont ils gèrent le trafic, la saturation du VPN et la distance géographique entre l’utilisateur et un data center jouent tous un rôle important dans le procédé. Tout cela sans parler des logiciels additionnels installés, des méthodes de configuration et ainsi de suite.

5. Tous les VPNs garantissent le même niveau de chiffrement. Les protocoles de chiffrement VPN peuvent en fait varier, certains étant plus sûrs que d’autres. Les utilisateurs devraient éviter le protocole PPTP, l’un des premiers protocoles de sécurité à avoir vu le jour – en effet, il est aujourd’hui jugé faible et peu fiable. Les protocoles VPN les plus sécurisés sont OpenVPN et IKEv2/IPsec, grâce à leurs algorithmes et clés de chiffrement forts.

6. Un proxy, c’est la même chose qu’un VPN. Certains utilisateurs confondent à tort les proxys et les VPNs – aux dépends de leur sécurité en ligne. Les proxys ne protègent pas les utilisateurs de la surveillance gouvernementale, du traçage des données ni des hackers. Un proxy est recommandé pour ceux qui ne se soucient pas de protéger leur navigation en ligne mais qui veulent simplement voir un film en streaming. Dans les autres cas, pour garantir la protection et la confidentialité, l’utilisation d’un VPN est fortement conseillée.

7. Il fonctionnera sur tous les systèmes. Pas tous les VPNs fonctionnent sur tous les systèmes – certains n’opèrent que sur les produits Apple par exemple. Un VPN bien conçu tourne sur des systèmes variés comme iOS, macOS, Android et Windows.

8. Les VPN ne sont que pour les personnes calées en informatique. Il existe encore des VPNs avec des sites internet compliqués où il est difficile de s’y retrouver. C’est parce que lorsque les VPN ont fait irruption sur le marché, ils s’adressaient avant tout à des geeks informatique. Aujourd’hui, de nombreux VPNs ont optimisé leurs interfaces utilisateur et sont à la portée de tous.

(source : Damien Bancal de Zataz sur www.datasecuritybreach.fr
Image

Avatar du membre
mpedro
Messages : 996
Enregistré le : dim. 8 nov. 2015 22:13
Contact :

Re: vpn quesaco?

Messagepar mpedro » mar. 26 sept. 2017 21:47

Pas de connection sans logs, destructions des logs (pas tous) sur les serveurs après archivage. Il existe plusieurs types de proxies (même anonymisants) et le protocole PPTP possède des avantages et inconvénients. L'article survole mais ça donne quand-même une idée. Il ne s'est pas foulé la cheville.
Stretch 32bits cinnamon/Fedora25/Wheezy
Compaq 8510p/MSI GE70/Raspberry Pi2

Avatar du membre
ultimatum
Messages : 891
Enregistré le : mar. 25 oct. 2016 07:52
Contact :

Re: vpn quesaco?

Messagepar ultimatum » mer. 27 sept. 2017 13:14

mpedro a écrit : L'article survole mais ça donne quand-même une idée. Il ne s'est pas foulé la cheville.

bha il à le mérite d'ouvrir quelques piste je trouve pour ceux qui se posent quelques questions simple
Image

kshatriya
Messages : 9
Enregistré le : mer. 30 août 2017 09:29

Re: vpn quesaco?

Messagepar kshatriya » ven. 29 sept. 2017 13:42

Pour le ralentissement de la connexion, c'est minime maintenant (ça dépend du VPN, j'imagine).
Personnellement, j'en vois aucun.
System: Kernel: 4.10.0-33-generic x86_64 (64 bit)
Desktop: Xfce 4.12.3 Distro: Linux Mint 18.2 Sonya
CPU: Quad core Intel Core i7-3770 (-HT-MCP-)
Memory: 1750.5/7858.1MB
Graphics: Advanced Micro Devices [AMD/ATI] Pitcairn PRO [Radeon HD 7850 / R7 265 / R9 270 1024SP]
CONTACT : julius_barone@jabber.at

Avatar du membre
ultimatum
Messages : 891
Enregistré le : mar. 25 oct. 2016 07:52
Contact :

Re: vpn quesaco?

Messagepar ultimatum » ven. 29 sept. 2017 20:49

kshatriya a écrit :Personnellement, j'en vois aucun.

il y en a forcement si infime soit il
de toute façon c'est sur que ça ne se ressent pas ou peu si c'est juste pour téléchargé des truc (c'est pas bien hein ;) ) après si c'est pour du surf ou des apli type irc ou autres il y a forcement une latence vu que tu change les trajectoire direct des flux et souvent très loin
exemple tu va sur un site x ou y en europe mais ta connexion vpn te fait passer par les usa forcement le signal met du temps a parcours ces quelques kilomètre de plus.
c'est de la physique électrique simple ;)
Image


Retourner vers « Sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités